Communique de Presse du 24 10 2022 1

La FNCCR (fédération nationale des collectivités concédantes et des réseaux) et 12 organisations de consommateurs publient aujourd'hui

un communiqué de presse commun

en riposte au projet de la Commission de Régulation de l'Energie (CRE), visant à rendre les Tarifs Réglementés de Vente de l'électricité (TRVE) plus exposés aux prix du marché de l'énergie.

Notre organisation a fait part de son opposition à ce projet auprès de la CRE, les TRV étant aujourd'hui la meilleure protection des consommateurs particuliers et des petites collectivités locales, dans une période de hausse des prix de l'énergie inédite.

Le projet de la CRE ne servira que les fournisseurs alternatifs, qui pour la plupart ne produisent pas d'énergie et se contentent de la revendre en empochant leur marge au passage.

Pour notre organisation, l'électricité est un produit de première nécessité, et non une marchandise banale. Défendre les tarifs réglementés de l'électricité, c'est aussi défendre le pouvoir d'achat des ménages, et tout particulièrement les ménages modestes.


Ensemble, défendons les !

 

Bonne nouvelle !


Nous avions invité les visiteurs de notre site à signer la pétition initiée par le Collectif habitants de Paris 16ème : Solidaires, pour la création d’un centre d’hébergement d’urgence temporaire dans cet arrondissement. Saisi de cette affaire par les opposants au centre, le tribunal administratif a rendu sa décision. Nous vous livrons ci-dessous le commentaire publié dans la revue des élus socialistes du 16ème arrondissement sur cette décision.

« Madame, Monsieur,

Le tribunal administratif a validé la création du centre d’hébergement d’urgence temporaire allée des Fortifications 75016 Paris.
Les travaux ont démarré et la livraison est prévue dans les semaines à venir. C’est une bonne nouvelle pour les sans-abris et pour tous les habitants du 16e  qui portent haut les valeurs d’humanisme, le devoir moral d’aider son prochain, l’esprit civique et la solidarité.
Nous sommes une ville puissante et un pays fort parce que nous sommes capables d’aider ceux qui ont tout perdu.
C’est quand on laisse la misère prospérer en détournant le regard que notre société est menacée.
J’avais demandé au Maire du 16e arrondissement qu’une solution pérenne et sérieuse soit proposée à l’Etat (ce n’était pas le cas de l’opération proposée à  70M€  de désamiantage de l’ancien musée des arts et traditions populaires).
Le projet retenu pour ce Centre est financé pour 5M€ (pour que l’allée puisse  être végétalisée à l’issue du déménagement du Centre et que les capacités d’accueil pour les sans-abris dans le 16e arrondissement soient suffisantes).
Je vous souhaite une belle rentrée. Bien à vous
Thomas Lauret
Conseiller de Paris et du 16e »
Extrait de « La Lettre de vos élus socialistes : Le XVIème qui ose » de septembre 2016.